Qualité et gestion des risques

La qualité de la prise en charge, une préoccupation quotidienne de nos équipes 

Le centre hospitalier Pierre DEZARNAULDS s'engage pour vous garantir des soins de qualité.
1. Etre à l'écoute du patient
Il existe des enquêtes de satisfaction auprès des patients, un questionnaire de sortie est à  votre disposition et vous pouvez saisir  une commission des usagers.
2.Evaluer pour améliorer 
Le Centre hospitalier de Gien engagé dans une démarche d'évaluation et d'amélioration continue de ses pratiques reçoit tous les 4 ans la visite des experts de la Haute Autorité de Santé (HAS), autorité administrative indépendante qui évalue le niveau de qualité et de sécurité des soins, le fonctionnement et l'organisation de l'hôpital au bénéfice et dans le respect des droits des patients et usagers. 
Les rapports de certification sont consultables en cliquant sur le lien ci-dessous.
Le Comité de lutte contre les infections nosocomiales
Les infections nosocomiales désignent des infections que le patient peut contracter au cours d'un séjour dans un établissement de santé.  Le Comité de lutte contre les infections nosocomiales, assisté d'une équipe opérationnelle d'hygiène, est chargé de développer la prévention, l'identification,  l'analyse et la surveillance du risque infectieux.
Indicateurs de qualité et sécurité
Le Centre hospitalier de Gien réalise chaque année une évaluation de la qualité de sa prise en charge et exploite ses résultats concernant la lutte contre les infections associées au soins (Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales), la tenue du dossier patient, la prise en charge de la douleur et de la dénutrition et certaines pratiques cliniques, (prise en charge de l'infarctus par exemple). 
Les résultats sont consultables en cliquant le lien ci-dessous.
3. Prévenir les risques 
La gestion des risques consiste à identifier les risques, analyser les causes, mettre en oeuvre des actions de prévention

Le Centre Hospitalier de Gien a mis en place un circuit d’alerte par le biais de fiche d’évènements indésirables :

  • lors de la prise en charge patient

  • lors de la prise en charge administrative et médicale (identitovigilance)

  • lors de l’utilisation d’un dispositif médical (Matériovigilance)

  • lors d’une transfusion sanguine (Hémovigilance)

  • lors de la prise de médicaments (circuit du médicament/ pharmacovigilance)

  • lors du séjour dans le service de soins (Infectiovigilance)

  • lors de l’utilisation de produits en lien avec le laboratoire d’analyses médicales (réactovigilance)

  • lors de l’utilisation du système d’information

  • lors de l’utilisation de linge …(logistique et environnement)

  • lors de l’intrusion ou violence (sécurité)

Un responsable est désigné pour chacun de ces risques, de façon à mettre en place des actions correctives et d’en avertir, par le biais de FEI,  l’émetteur de cette fiche.

Une analyse des risques professionnels fait également l’objet d’une mise à jour annuelle (document unique).

Une organisation a été mise en place, qui garantit l’application :

  • d’une charte de non punition pour les déclarants d’évènements indésirables, condition indispensable à la volonté de transparence voulue par le Centre Hospitalier,

  • d’une analyse des risques a priori (risques potentiels repérés dont est analysée la criticité et le niveau de maîtrise avec la méthode AMDEC) / analyse de risque a posteriori (évènements indésirables survenus ou presque qu’accident)